Qu'est-ce que COMSEP?

Le Centre d’organisation mauricien de services et d’éducation populaire (COMSEP) est un organisme communautaire regroupant des gens en situation de pauvreté qui s’organisent afin d’améliorer leurs conditions de vie. Notre organisme a pour objectifs de :

  • Regrouper les gens et les familles en situation de pauvreté à Trois-Rivières;
  • Favoriser chez les gens en situation de pauvreté une prise de conscience de leurs problématiques et de leur situation sociale afin de les aider à trouver des solutions et à poser des actions qui amélioreront leurs conditions de vie;
  • Organiser des activités d’alphabétisation et d’éducation populaires autonomes et offrir des services à la communauté;
  • Représenter les membres de l’organisme afin d’obtenir une réelle reconnaissance de leurs droits et valeurs.

Approche

Nous avons décidé de faire un choix quant à notre approche. Il fallait faire un choix qui respecterait notre philosophie, notre façon de concevoir l’alphabétisation et qui serait un lien avec les objectifs que s’est fixé l’organisme.

L’approche conscientisante est celle que nous avons choisie. Celle-ci est davantage liée à la perception de la réalité sociale et des convictions de l’organisme, en ce qui concerne les causes de l’analphabétisme. L’alphabétisation n’est donc pas une fin en soi, mais devient le moyen favorisant une plus grande prise en charge de la réalité quotidienne des personnes participantes.

L’alphabétisation-conscientisation est principalement centrée sur la prise en charge de l’individu par lui-même. L’analphabétisme est perçu comme une conséquence des nombreuses inégalités sociales ; par l’apprentissage de la lecture, de l’écriture et du calcul, on vise à outiller l’adulte afin qu’il et qu’elle puisse exercer un plus grand pouvoir sur son environnement. Les rapports établis entre l’animateur ou l’animatrice et les participantes et participants se font sur une base égalitaire. Ils partagent ensemble leur savoirs respectifs ce qui crée une relation de confiance et d’échange mutuel.

Méthode

Pour faciliter l’atteinte des objectifs de l’organisme, nous avons choisi de prioriser la méthode globale. Bon nombre de ces personnes ont vécu un échec avec la méthode d’apprentissage de leur enfance, habituellement la méthode syllabique.

Notons que le vocabulaire utilisé en alphabétisation à COMSEP est différent du milieu scolaire. Ainsi, « animateur-animatrice » est le terme le plus couramment utilisé pour désigner l’ « enseignant-enseignante». « Participant-participante » sont utilisés pour parler de l’ « étudiant-étudiante ». Enfin, « atelier » remplace le mot « cours ». Nous avons décidé d’adopter un vocabulaire quelque peu différent de celui des milieux institutionnels, principalement parce que nous avions besoin d’utiliser des mots qui collent à notre identité. Pour nous distinguer, pour que les gens qui fréquentent COMSEP nous reconnaissent aussi dans notre différence et dans la différence qu’ils ont choisie.